librairie

Le chiffre : 524 romans pour la rentrée 2019

C’est un peu moins qu’en 2018 mais encore beaucoup : 524 romans sont attendus (contre 567) dont un peu moins de romans français (336 contre 381).

Share Button


DSC04277

Le festival « Partir en Livre » approche à grands pas. Il se déroulera du 10 au 21 juillet partout en France et en Outre-mer.
Les professionnels du livre et organisatreurs d’événements sont invités à rejoindre les quelque 80 manifestations déjà labellisées.

Inscriptions dans l’espace « Organisateur » du site de « Partir en livre ».

Share Button


Prix

Le prix Petit angle récompense « Gwendoline » (Moka éditions)

Le Prix Petit Angle 2019 qui récompense un album jeunesse (paru en 2018) faisant appel à un travail photographique a été attribué à Emilia Lang et Eduard Blanch pour leur livre « Gwendoline » (Moka éditions). Album de la collection « Les petits regards ».

Il s’agit d’un livre malicieux et joyeux. L’histoire est tirée d’un spectacle de marionnettes présenté par les auteurs qui appartiennent à la compagnie Pea Green boat (Barcelone).

Share Button


lecriduzabou

« L’Etagère du bas », une maison d’édition qui monte

Delphine Monteil a créé la maison d’édition L’étagère du bas en mars 2016, avec le soutien de son mari Frédérik Monteil.
Après avoir été correctrice dans une maison d’édition et lancé un blog consacré à la littérature jeunesse en 2015, Delphine Monteil a créé sa maison d’édition.
« C’est le blog qui a été l’élément déclencheur », indique l’éditrice. « Et puis surtout le personnage de Plupp imaginé par l’auteure Inga Borg qui n’était pas connu en France. » Les albums n’étaient pas traduits et publiés dans l’Hexagone. Delphine Monteil et son mari se sont employés à introduire ce petit personnage en France.
Le deuxième titre de la maison d’édition fut « Le Cri de Zabou » de Pauline de Tarragon.
Zabou est un petit garçon en colère, son chien Miko est lui aussi très grognon…
Delphine Monteuil est très attaché à l’album. « C’est le modèle, le format que j’aime le plus. » La maison d’édition publie des livres à destination des enfants âgés de 2 à 9 ans.

Plus d’informations sur : www.editionsetageredubas.com

Share Button


1200px-Jean-Loup_Tassard_HD

La place de la nature dans la littérature

« Comment la littérature se met-elle au vert ? »
Entretien avec Pierre Schoentjes et Jean-Loup Trassard (photo), jeudi 14 décembre à 18 h 30 au Pôle culturel des Ursulines à Château-Gontier, organisé en partenariat avec la scène Le Carré.
Les intervenants s’interrogeront sur la place de la nature dans la littérature.
Jean-Loup Trassard, photographe et écrivain, s’entretiendra avec l’universitaire et essayiste Pierre Schoentjes.

Share Button


« Lettres d’amour en temps de conflit »

Exposition « Lettres d’amour en temps de conflit » de Margarita Sofia de la Hoz Téran et Stéphane Chaumet, du 15 au 26 novembre. Bains douches à Laval / gratuit

Vernissage mercredi 15 novembre à 18 h 30.

Share Button


Dessin

Le prix Petit angle 2017 décerné en janvier prochain

Le prix Petit Angle (consacré aux albums jeunesse illustrés avec de la photographie) sera décerné en janvier prochain.
Les ouvrages peuvent être envoyés aux organisateurs jusqu’au 31 décembre.
Les ouvrages concernés doivent avoir été publiés dans l’année courante.

Contact : Association Puce et pied de mouche, château de la Motte, 49 150 Baugé-en-Anjou

Share Button


pierre_rabhi

Pierre Rabhi se raconte aux enfants

Pour la première fois, Pierre Rabhi, essayiste, agriculteur bio, romancier, écologiste et poète français, fondateur du mouvement Colibris, se raconte aux enfants dans « L’enfant du désert ».
Un récit poétique et engagé, recueilli et co-écrit par Claire Eggermont, magnifiquement illustré par Marc N’Guessan.

Sortie nationale, le 19 octobre. Un livre publié chez Plume de carotte.

Share Button


1200px-Rétrospective_Robert_Delpire_à_la_Maison_Européenne_de_la_Photographie,_Paris

Le grand éditeur de la photo est décédé

L’éditeur Robert Delpire est décédé mardi 26 septembre, à l’âge de 91 ans.
Il était à l’origine de la collection « Photo Poche », lancée en 1982, lorsqu’il était à la tête du Centre national de la photographie, qu’il a présidé pendant quinze ans.

Share Button


lecture

Des personnages humains plutôt qu’animaux

Les enfants lecteurs seraient plus sensibles aux livres mettant en scène des personnages humains plutôt que des héros animaux, selon une étude réalisée par l’Institut des études pédagogiques de l’Ontario, rattaché à l’Université de Toronto (Canada).
L’étude a été effectuée sur une centaine d’enfants âgés de 4 à 6 ans.

Share Button